Lettre du Paradis

Affichage de  en cours...

La Vérité

Dieu a dit:

Venez-en à prendre conscience que le monde que vous prenez comme réel n’est qu’une seule perspective du monde dans lequel vous vivez et de la vie que vous vivez. C’est une interprétation crue à sens unique. La vie, comme vous la voyez, est soit Oui ou Non, soit Ceci ou Cela. Elle est finie, et elle est infinie dans sa dichotomie et toute la diversité qu’elle manifeste. Le monde est fini. Il y a un opposé pour tout, même l’Unité. Le monde a une ligne de démarcation. L’Unité ne bouge pas.

Il y a plus d’une dimension dans le monde où vous vivez. Pour aller de pair avec une division claire des contraires, nous pouvons parler du Monde Infini, ou, nous pouvons tout aussi bien le nommer l’Infini, le Ciel ou la Vérité. Croyez-moi, l’Infinité est la Vérité, et l’Éternité est la Vérité. Peu importe comment vous vous percevez dans votre vie Je vous le dis assurément, l’Infini et l’Éternité sont la Vérité.

Comme vous le voyez, le monde se heurte à des oppositions, et vous êtes familiers avec le chagrin d’amour et le bonheur temporaire, temporaires contradictions. Comme vous voyez, dans le monde, le bonheur est limité, et le chagrin est illimité. Est-ce comme cela pour vous?

C’est votre perception qui est limitée, bien-aimés. Vous avez tendance à voir le monde sur Terre comme la réalité et le Ciel comme une jolie fiction alors que vos concepts doivent être inversés. Le Ciel est la Vérité, et la Vie sur Terre est de la fiction, fiction exagérée, fantastique même. Bien sûr, vous ne voyez que ce que vous voyez. Vous voyez constamment les forces de causes et d’effets en action dans le monde. Votre mère peut vous avoir dit que si vous ne portiez pas votre chapeau en hiver, vous attraperiez un mauvais rhume, et ainsi vous vous demandez ce que Je peux penser quand Je dis que les forces de causes et effets n’existent pas même si vous le voyez autrement dans votre perception de temps et d’espace qui semblent certainement solide pour vous, peu importe combien de fois Je vais le répéter, ce que vous voyez, entendez et touchez etc. sont des illusions

Chers, vous avez le monde que vous voyez, et le monde dont Je parle et que vous ne voyez pas encore.

Et par conséquent, en effet, Je vous dis que vous ne devez pas vous fier à vos sens. Tout naturellement, vous vous demandez: «Pourquoi sur la Terre de Dieu avons-nous des sens s’ils ne nous indiquent pas la Vérité? »

Les cinq sens sont comme les moustaches du chat qui lui laissent savoir s’il peut passer à travers une ouverture. Les sens servent à vous protéger dans le monde physique.

Le physique ne peut transmettre la vérité que dans une certaine mesure. Au-delà du physique, vous avez le cœur et l’esprit. D’une certaine façon, le cœur et l’esprit sont aussi physiques. Vous savez déjà qu’il y a plus dans la vie que ce que vous voyez, touchez, entendez, goûtez, sentez, et le cœur et l’esprit sont plus que physiques.

Les cinq sens recherchent du plaisir, ils sont des systèmes d’alarmes. Les cinq sens interprètent le monde pour vous. Ils vous disent d’aller de l’avant, ou ils vous mettent en garde. Pendant que vous êtes dans un corps sur Terre, les cinq sens vous sont nécessaires. Il y a aussi d’autres sens plus raffinés qui ne sont pas si clairs et fiables pour vous. L’intuition vous vient à l’esprit. Il y a des sens plus subtils qui surgissent d’ailleurs que du corps physique. Nous pouvons dire que ces sens plus subtils relèvent de la conscience, de la sensibilisation de l’âme.

Un exemple serait le sens subtil de M’entendre, comme dans une Heavenletter. Nous parlons de sens en harmonie avec les moyens mystérieux et merveilleux dans lesquels Je m’accomplis. Oui, appelons ce sentiment d’Affinité la Merveilleuse Unité. Ce sentiment est plus que voir, entendre et comprendre. Vous n’êtes pas étranger à cet aspect plus subtil, peu importe ce que vous pouvez en penser.